samedi 22 novembre 2008

Les mutations

Les dates de demande de mutations sont enfin arrivées, ainsi les explications qui vont avec.

Lorsque l'on est professeur on peut demander chaque année à participer aux mouvements, c'est-à-dire que l'on peut demander une mutation. En tant que stagiaire on ne demande pas une mutation mais directement une affectation.

Ce mouvement, qui s'apparente à un grand jeu de chaises musicales, se décompose en deux phases.
Tout d'abord on trouve le mouvement inter-académique. C'est le premier que l'on demande. On doit faire le choix des 31 académies où l'on accepte d'être affecté. En gros on classe les académies de celle qui nous intéresse le plus jusqu'à celle qui nous ferait presque démissionner. Une fois les résultats de ce premier mouvement annoncés, on passe au mouvement intra-académique, où ici on va demander un poste.

Comment le ministère décide-t-il du placement de chacun ? Eh bien en fonction des points, c'est une sorte de grand jeu très amusant (oui c'était ironique). Alors nous allons directement traiter un exemple : Y-prof.
Avant toute chose je dois parler des échelons. Dans l'éducation nationale on est payé par échelon. En fonction de son ancienneté et de ses notes d'inspection, on passe d'un échelon à un autre, c'est-à-dire que l'on a une augmentation. Pour les trois premiers échelons on attribue 21 points, puis par échelon on gagne 7 points supplémentaires.
Pour les stagiaires, nous sommes d'échelon un, donc nous partons tous avec 21 points.
Lorsque l'on demande son affectation dans l'académie où l'on a fait son stage on a un bonus de 0,1 point.
De plus pour cette première participation au mouvement, nous est offert un petit bonus de 50 points (que l'on peut utiliser n'importe quand pendant 3 ans). Je compte l'utiliser cette année pour rester dans mon académie. Cette bonification IUFM ne s'applique que pour le premier choix.
Ajoutons à cela que mon conjoint travaille dans mon académie en CDI et que nous sommes pacsés. Par rapprochement de conjoints j'ai donc 150,2 points en plus valables sur l'académie en question et sur les académies directement limitrophes.

Donc un petit calcul de mathématiques (les professeurs de physique aussi ont le droit de faire des calculs compliqués) : 21 + 0,1 + 50 + 150,2 = 221,3 points.
Voilà je suis content j'ai plein de points, mais seulement pour l'académie où j'effectue mon stage, pour les autres j'en ai moins.

MAIS naturellement les barres d'entrée dans les académies changent chaque année en fonction des demandes de tous les enseignants. Je ne sais donc absolument pas si j'aurai assez de points pour rester dans mon académie.
La réponse sera le 19 mars, en attendant il faudra être patient.

Je n'ai ici présenté que mon cas qui est déjà très particulier. Beaucoup de mes collègues n'ont pas le pacs qui apporte tant de points. Il y a aussi les gens qui ne veulent pas rester dans l'académie de leur stage qui n'ont pas le petit 0,1 point si important.
Et là je ne parle pas des clauses d'utilisation de la bonification de 50 points IUFM qui se reporte dans le mouvement intra-académique, même si on a pas eu l'académie du premier choix.
Notons ensuite qu'il y a des points supplémentaire si on est dans des établissements "Ambition Réussite" (les anciens "Zone d'Enseignement Prioritaire") pendant 5 ans.
Il y a des points bonus chaque année où on est loin de son conjoint, ainsi que des points bonus si on effectue toujours le même choix d'académie en premier vœux.

Enfin autant de règles qui rendent la prévision du système impossible. Alors maintenant croisons les doigts pour que j'aie mon affectation.

2 commentaires:

seboon a dit…

je les croises pour toi Y !!

Y-Prof a dit…

Figure toi que mes doigts aussi sont croisés. Enfin virtuellement, parce que faire un cours les doigts croisés c'est pas simple ^^